L’Institut NEBRAS – institut tunisien de réhabilitation, était l’invité d’honneur de la 3ème journée universitaire « Dépression – Bipolarité » organisée par l’URC* du CH Laborit de Poitiers.

Jeudi 23 mai, près de 100 professionnels se sont réunis autour du Pr Jaafari – Chef du Pôle Hospitalo-Universitaire de Psychiatrie Adulte et d’Addictologie et de nombreux intervenants spécialisés.

Voir l’article de la Journée « Dépression – Bipolarité »

Le Directeur de l’institut Malek Lakhoua et le Médecin responsable étaient présents pour témoigner et partager avec les professionnels à Poitiers.

 

L’Institut NEBRAS

Financé par l’Institut danois contre la torture « DIGNITY », NEBRAS prend en charge les services offerts aux victimes de la torture et à leurs familles et constitue un espace d’écoute et d’orientation à travers une prise en charge psychologique et un accompagnement social en Tunisie.

Les missions de l’institut sont multiples : réhabilitation, écoute et orientation, formation des professionnels de la santé, promotion de la recherche et étude sur le terrain.

Spécialisé dans la prise en charge des traumatismes, l’institut NEBRAS propose une importante activité de réhabilitation qui consiste à fournir une réponse globale aux problèmes auxquels font face les survivants de la torture et leurs familles.

  • Prise en charge psychologique : des séances de psychothérapie qui ciblent les séquelles psychologiques de la torture et des mauvais traitements.
  • Prise en charge médicale : des médecins conventionnés formés au dépistage et à la prise en charge des séquelles physiques de la torture
  • Kinésithérapie : des physiothérapeutes formés à la prise en charge de la douleur et autres séquelles musculo-articulaires de la torture, en offrant des techniques adaptées de massages, de relaxation ou de mobilisation articulaire.

À la lumière de ce que présente l’Institut NEBRAS quant aux services de réhabilitation, le Comité International Contre la Torture (CAT) a salué dans ses recommandations sur la prévention de la torture, la première initiative tunisienne pour la réhabilitation des victimes de la torture, ce qui souligne la nécessité du droit à la réhabilitation.

Voir le site de l’Institut NEBRAS

Le partenariat avec l’URC du CH Laborit

L’Institut a également une vocation de Formation au travers d’une convention avec le Ministère de la Santé et la Faculté de Médecine de Tunis et de nombreux partenaires médico-psychologiques. C’est dans ce cadre que les premiers échanges avec le Pr Jaafari ont eu lieu.

« Les connaissances cliniques étaient limitées en Tunisie, la révolution, le terrorisme et les agressions diverses nous obligent à une plus grande professionnalisation, explique le Directeur Malek Lakhoua. Notre visite s’inscrit dans la volonté de l’Institut de développer de nouveaux axes de Recherche d’où nos échanges avec l’URC*. Il y a de belles perspectives de collaboration ».

*URC : Unité de recherche Clinique du CH Laborit