Dans la situation actuelle de crise sanitaire, les circuits de fabrication et de distribution des médicaments, du matériel, de l’oxygène médical sont particulièrement désorganisés à l’échelle nationale.

 

La Pharmacie de l’hôpital a eu beaucoup de difficultés à obtenir ses commandes qui arrivent au compte-goutte. Il est devenu presque impossible d’obtenir de la Solution hydro-alcoolique (SHA).

 

Dans ce contexte, l’équipe de la Pharmacie a été imaginative et a fait appel à une distillerie de la région de Cognac qui a pu approvisionner l’hôpital en alcool.
La Pharmacie du CHU a offert un fut de glycérine, qu’elle s’est procurée auprès d’un laboratoire de cosmétiques de la région. Et l’eau oxygénée a été achetée auprès d’un grossiste-répartiteur.

 

Ainsi, la Pharmacie a pu lancer la fabrication d’un SHA « maison », conforme aux formulations précisées par décret ministériel et le distribuer aux équipes soignantes de l’hôpital.