Journée mondiale de la Prévention du suicide : tous concernés à Poitiers

Le suicide reste l’une des principales causes de décès dans le monde selon les dernières estimations de l’OMS*. En 2019, plus de 700 000 personnes se sont suicidées soit un décès sur 100.

Un décès sur 100 est un décès par suicide

Le suicide continue de tuer trois fois plus que les accidents de la route avec 8535 décès en France en 2016 et plus de 200 000 tentatives de suicide (données sous estimées car difficiles à comptabiliser).
Dans l’ancienne région Poitou-Charentes, l’INSERM comptabilise 352 décès pour l’année 2016 dont 67 pour le département de la Vienne. Prés de trois fois plus d’hommes que de femmes mettent fin à leurs jours.

En 2017, la région Nouvelle-Aquitaine a enregistré (source données Oscour) 8467 passages aux urgences pour tentative de suicide dont 64% de femmes. 9 passages sur 10 résultaient d’une auto-intoxication médicamenteuse.

Le suicide est un phénomène complexe qui résulte de l’interaction de divers facteurs de risque et de protection. Ses déterminants biologiques, psychologiques et environnementaux sont de mieux en mieux connus. Les études sur les facteurs de risque du suicide confirment notamment qu’un antécédent de tentative de suicide est le facteur de risque le plus important.

Face à ces chiffres, la Coordination Territoriale de la Vienne de prévention du suicide de l’hôpital Laborit à Poitiers, décline dans le département, sous le pilotage de l’Agence Régionale de Santé, la stratégie nationale de prévention du suicide dont les principaux axes sont les suivants :

  • Le repérage et l’orientation des personnes en souffrance psychique.
    Nous organisons des formations sur les fonctions de repérage (formations sentinelles) et d’évaluation du potentiel suicidaire et d’intervention en crise, afin de réaliser un maillage territorial et d’agir au plus prés des personnes en souffrance.
  • Le recontact et le suivi des personnes ayant fait une tentative de suicide par le nouveau dispositif VigilanS, déjà déployé dans la Vienne, les Deux-Sèvres et la Charente. Depuis son lancement, le 11 mai 2020, plus de 900 personnes ont bénéficié de ce service. Prés de 30 % des entrées dans le dispositif concernent un jeune de moins de 23 ans.

  • Le soutien aux familles et aux personnes endeuillées par suicide.
  • Le développement d’une ligne nationale d’écoute téléphonique qui sera opérationnelle dans la région Nouvelle Aquitaine lors du dernier trimestre de l’année. Elle devrait être annoncée par le Ministre de la santé à la fin du mois de Septembre 2021.

Les actions à Poitiers

La 19e journée mondiale de la prévention du suicide a lieu ce vendredi 10 septembre. La journée vise à sensibiliser la population à l’ampleur du problème et aux façons de le prévenir.
Le thème de cette année, « Créer de l’espoir par l’action« , réfère à de nombreuses dimensions dont l’engagement citoyen en prévention du suicide. Il invite à prendre un instant, à poser une action pour faire une différence dans la vie d’un proche, d’un collègue, d’un voisin.

Les équipes du Dr Jean-Jacques Chavagnat sont mobilisées demain toute la journée sur le terrain pour mener des actions de sensibilisation et de prévention du suicide.
Plusieurs délégations de professionnels, psychologues, infirmiers et élèves infirmiers seront répartis sur différents sites de passage dans la Ville de Poitiers :

  • La faculté de Médecine et de Pharmacie
  • La Maison des étudiants et le restaurant universitaire
  • La MSA
  • La CPAM
  • Le Centre social des Couronneries
  • Le CCAS de la Ville de Poitiers

Des flyers réalisés cette année par un groupe d’étudiants de l’IFSI du CHU de Poitiers sont distribués tout au long de la journée afin de sensibiliser à la prévention du suicide.

Le Dr Jean-Jacques Chavagnat est l’invité de la journaliste Frédérique Gissot de la Radio France Bleu Poitou ce vendredi de 9h à 10h dans l’émission La Vie en Bleu dont le thème est « Que vous disent ceux qui attentent à leurs jours ? ». A suivre sur 87,6 FM.

Toutes ces actions se font en complémentarité des services de soins existants :

  • L’Unité d’Accueil Médico-Psychologique au sein des urgences du CHU de Poitiers et des urgences du CH de Châtellerault
  • Les Centres Médico-Psychologiques répartis dans plusieurs villes du département,
  • Les services de soins du Centre Hospitalier Laborit.

Bientôt un numéro national de prévention du suicide

Alors que les questions de santé mentale et de détresse psychologique sont revenues en force dans le débat public avec la pandémie de Covid-19 et les confinements, le gouvernement a annoncé la mise en place d’un numéro national de prévention du suicide.

Le CHU de Lille, historiquement impliqué grâce aux actions du Pr Vaiva et en particulier VigilanS, a été choisi par le gouvernement pour coordonner la création du futur numéro national de prévention du suicide. Un numéro de téléphone qui sera activé en septembre 2021.
Ce numéro d’appel sera une porte d’entrée pour toute personne présentant une souffrance psychique et des idées suicidaires, ou inquiète pour l’un de ses proches : au bout du fil, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, des soignants pour écouter, orienter vers des soins, voire déclencher une intervention s’il y a urgence.

Poitiers fait partie des 17 premiers centres qui vont ouvrir en France avec Bordeaux pour la région Nouvelle-Aquitaine.

*OMS : Organisation mondiale de la Santé