« Dry January »

Relever #LeDéfiDeJanvier c’est ne pas boire d’alcool pendant un mois et rejoindre une communauté de plusieurs millions de personnes qui vont ensemble changer leur rapport à l’alcool.

8666 personnes sont inscrites sur la plateforme et relèvent le défi !

Voir le site du défi « Dry January »

Malgré le retrait du soutien de l’Etat pour l’opération « Dry January », les acteurs de l’addictologie : centres de soins, de prévention, associations… ont décidé, de continuer à porter cette action de sensibilisation au sein de la population.

C’est le cas du CSAPA du CH Laborit, dont le public est déjà concerné par la démarche de modification des consommations, qui s’engage autour d’une campagne de sensibilisation, en particulier sur les idées reçues liées à l’alcool et à sa place dans notre vie.

Le Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) de la Vienne, assure des missions d’accueil, d’information, de prévention, d’évaluation (médicale, psychologique et sociale) et d’orientation vers une prise en charge, aussi bien pour les personnes souffrant d’addictions que pour leur entourage. La Vienne compte une antenne à Poitiers et une autre à Châtellerault.

« La démarche peut questionner les gens, quels qu’ils soient, sur leur consommation, leur rapport à l’alcool, et peut inciter certains à la modifier.

C’est aussi l’occasion de rappeler des repères de consommation simples« , explique le Dr Wilfried Serra, psychiatre, responsable du CSAPA.

« Je ne bois pas tous les jours, pas plus de 2 verres en une occasion et je n’oublie pas que plus je bois, plus les dommages s’accumulent… »

Voir les chiffres clés de Santé Publique France

Télécharger les outils

Le CSAPA regroupe en un même lieu quatre unités spécialisées :

  • Addictologie générale
  • Centre référent Jeu pathologique
  • Consultation Jeunes consommateurs
  • Centre référent en milieu carcéral

Besoin d’un renseignement sur une addiction ou d’un rendez-vous en consultation ?

05 49 88 67 31

Un accueil avec une numéro unique pour la prise en charge de l’addictologie dans la Vienne, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Ouvert le lundi jusqu’à 19h. Fermé au public le mardi matin.

Les CSAPA (Centres de Soin, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) assurent, pour les personnes ayant une consommation à risque, un usage nocif ou présentant une dépendance aux substances psychoactives ainsi que pour leur entourage :

  • l’accueil, l’information, l’évaluation médicale, psychologique et sociale et l’orientation de la personne ou de son entourage ; dans ce cadre, ils peuvent mettre en place des consultations de proximité en vue d’assurer le repérage précoce des usages nocifs ;
  • la réduction des risques associés à la consommation de substances psychoactives ;
  • la prise en charge médicale, psychologique, sociale et éducative. Elle comprend le diagnostic, les prestations de soins, l’accès aux droits sociaux et l’aide à l’insertion ou à la réinsertion.

Les CSAPA sont des structures médico-sociales déployées partout en France.