VigilanS est un dispositif de veille et de prévention de la récidive suicidaire.

Il s’adresse aux personnes ayant fait une tentative de suicide, à la suite d’une hospitalisation (60%) ou d’une consultation ambulatoire en public ou en privé (40%).

Une équipe du Centre hospitalier Laborit supervisée par le Docteur Jean-Jacques Chavagnat travaille sur le projet depuis plusieurs mois afin de mettre ce dispositif à disposition des habitants du Poitou-Charentes. Il a déjà fait ses preuves dans plusieurs régions de France.

Le constat est sans équivoque : avec au moins 200 000 tentatives de suicide en France et des comportements plurifactoriels, le maintien du contact avec le suicidant est primordial.

Un dispositif de veille pour les suicidants

La procédure de veille s’appuie sur des recontacts téléphoniques et des envois de cartes postales personnalisées sur une période de 6 mois, définie comme suit :

  • Un premier appel 10 à 21 jours après l’inclusion
  • Un second à 3 mois, clôturant la veille téléphonique si tout va bien
  • La carte postale Solli6tude à 6 mois, rappelant l’existence du dispositif et l’attention bienveillante porté au patient.

Des appels intermédiaires peuvent être programmés si l’état psychique du patient le nécessite.
En cas de récidive suicidaire, le patient réintègre le dispositif depuis le Jour 1.

Le dispositif repose également sur une collaboration étroite avec les professionnels du réseau de soins du patient.
Elle se traduit par l’envoi systématique de compte-rendus des appels aux médecins traitants et aux psychiatres référents, ainsi que par des contacts téléphoniques réguliers avec l’ensemble du réseau.

Lors de son inclusion, chaque patient reçoit une carte ressource sur laquelle figure le numéro vert VigilanS Vienne (appel gratuit), qu’il peut contacter en cas de besoin.

Les professionnels de santé référents du suicidant sont prévenus de la mise en place du dispositif de veille. De plus, une ligne téléphonique leur est dédiée, afin de permettre des échanges et des conseils.

Baisse de la mortalité

Les objectifs du dispositif sont de contribuer à une baisse de la mortalité et de la morbidité par suicide, dans une population de sujets suicidants.

S’appuyant sur les structures de soins existantes du département, VigilanS se propose, grâce à une équipe dédiée, d’en améliorer la coordination et d’aider à tisser un véritable réseau.

Présenté le 28 janvier 2020 par le Dr Jean-Jacques Chavagnat lors du colloque de Prévention du Suicide à Poitiers, le dispositif est ouvert depuis le 11 mai 2020. Il devrait se déployer progressivement sur les autres départements du Poitou-Charentes (Charente, Deux-Sèvres, Charente-Maritime) grâce au soutien financier de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine.