Le journal La Croix est venu à la rencontre de l’équipe pluridisciplinaire de l’ASAP et consacre une édition spéciale à la prise en charge des adolescents suicidaires au centre hospitalier Laborit.

Créateur : Antoni Lallican | Crédits : Antoni Lallican Droits d’auteur : Antoni Lallican

Cet hôpital de jour intensif appelé « ASAP », pour « as soon as possible » (« aussi vite que possible », dans la langue de Shakespeare), accueille des jeunes de 12 à 18 ans de tout le département la Vienne, après une tentative de suicide ou dans des cas d’importants troubles anxieux et/ou du comportement.

Une initiative rare en France.

Immersion dans le service du Dr Damien Mallet – pédopsychiatre responsable de l’ASAP et ses équipes; et du Pr Ludovic Gicquel – chef du pôle de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent.

Lire l’article