Dans le cadre du Cycle de conférences de l’EPP “Mieux repérer les violences et les maltraitances” : Psychotraumatisme – Clinique et prise en charge, le Centre de psychotraumatologie et l’équipe EPP organisaient une nouvelle conférence le vendredi 29 novembre au CH Laborit et accueillaient le Dr Hélène Romano.

 

« Conséquences médico-psychologiques des maltraitances dans l’enfance »

« Les enfants peuvent être exposées à des évènements traumatiques de toutes sortes et présenter des troubles qui restent méconnus, car leur expressivité clinique n’est pas toujours significative et bien des enfants blessés psychiquement manifestent en différé un symptomatologie réactionnelle à ce qu’ils ont subi, des mois voire des années plus tard. La méconnaissance clinique peut conduire à des prises en charges inadaptées voir à des erreurs diagnostiques (pour exemple, le fait que nombre d’enfants agressés présentant des troubles dissociatifs spécifiques à des troubles post-­‐traumatiques soient diagnostiqués « hyperactifs » ou « psychotiques »).
Les prises en charge de ces enfants et de ces adolescents exposés à des évènements traumatiques nécessitent une connaissance clinique spécifique et des repères dans les prises en charge envisageables. »
Cette conférence a abordé les différentes manifestations cliniques des enfants blessés psychiquement, selon leur âge et le type d’événement, et les modalités psychothérapeutiques possibles.

Hélène Romano est Docteur en psychopathologie‐HDR, expert près des tribunaux, diplômée en ethnopsychiatrie, en victimologie et en criminologie. Elle a coordonné pendant 15 ans la CUMP 94, a crée la consultation de psychotraumatisme du Val de Marne et protocolisé par le Pr Baubet, les prises en charge des enfants exposés à des évènements traumatiques collectifs.

Avec le soutien de la DDDFE