La filière d’addictologie

|||La filière d’addictologie
La filière d’addictologie2017-11-13T11:06:28+00:00

L’addictologie :
une filière complète, un numéro unique

La prise en charge de l’addictologie au Centre hospitalier Laborit est organisée au sein d’une filière dédiée de niveau III, qui assure les soins de proximité, les sevrages complexes, la coordination des soins, l’enseignement et la recherche en addictologie.

Médecins, soignants, pharmaciens, étudiants, patients, proches :
des professionnels de l’addictologie vous informent et vous conseillent
sur la prise en charge de tous types d’addictions

Tél. : 05 49 01 43 43

Du lundi au vendredi, de 9h à 18h30

Les consultations ambulatoires :
le CSAPA 86

Le Centre de prévention et de soins en addictologie (CSAPA 86) est présent à Poitiers et à Châtellerault.
Il assure une mission d’information et de soins ambulatoires en addictologie.

Trouver une consultation ou en savoir plus sur le CSAPA 86

L’hospitalisation

Au coeur de la cité hospitalière de la Milétrie, dans l’unité Calliope du pavillon Toulouse, quatre lits d’hospitalisation complète sont réservés aux sevrages complexes et aux patients inclus dans un protocole de recherche. Trois lits sont réservés aux sevrages simples. Au pavillon Pinel, l’hôpital de semaine Cézanne dispose de 15 lits d’hospitalisations de sevrage programmés, en lien avec les activités thérapeutiques de l’hôpital de jour de 10 lits, situé dans le même pavillon. « Pasapa », un programme psychoéducatif et de prévention de la rechute, développé au CHL depuis quelques années, fait partie de ce dispositif.

En savoir plus sur l’hospitalisation pour adultes

Les consultations hospitalières

Le Centre hospitalier Laborit dispose d’une unité de consultations hospitalières d’addictologie, qui permet des évaluations pour une orientation vers un suivi ambulatoire (CSAPA) ou vers un sevrage hospitalier (quelle que soit la substance). La consultation médicale spécialisée joueur pathologique y est rattachée.

Des consultations de liaison proposent également une évaluation et une orientation aux patients présentant une comorbidité psychiatrique stabilisée, hospitalisés au sein des différents secteurs. Un protocole est mis en place entre les urgences du CHU de Poitiers et l’unité d’accueil médico-psychologique du Centre hospitalier Laborit, afin de renforcer le suivi des usagers pris en charge en urgence pour un problème lié à une consommation.

Des consultations de tabacologie sont données pour les patients hospitalisés et le personnel de l’hôpital. Elles devraient prochainement être étendues au grand public.

L’enseignement et la recherche

La recherche en addictologie est l’un des fers de lance de l’unité recherche clinique (URC) Pierre Deniker au Centre hospitalier Laborit. Différents protocoles sont en cours pour tenter d’expliquer les facteurs liés à l’addiction, de favoriser l’abstinence, la diminution de la consommation et la prévention des rechutes : l’utilisation de la stimulation transcrânienne à courant direct (tDCS) ; la pratique des activités physiques adaptées ; l’étude des associations implicites chez les patients souffrant d’addictions, etc. La construction d’une extension de l’URC est en cours pour accueillir un hôpital de jour réservé aux protocoles de recherche en ambulatoire.

Sur le volet formation, les universités de Poitiers et de Limoges dispensent un diplôme interuniversitaire (DIU) « addictions et thérapeutiques ». Le CHL contribue aussi aux enseignements à la Faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers, ainsi qu’à l’Institut de formation en soins infirmiers et à l’école d’orthophonie. L’établissement a également mis en place un programme de formation infirmier ouvert à toute la région. Il participe aux journées interuniversitaires d’addictologie (Tours, Poitiers, Limoges, Bordeaux), à des journées d’échanges cliniques, etc.

Menu : les services de soins adultes