Chargement…

L’art-thérapie regroupe toutes les techniques artistiques.

Cet atelier peut être mis en place en séance individuelle ou dans un groupe de cinq à six participants. Il s’adresse à des personnes qui rencontrent des difficultés dans l’expression de soi, la relation aux autres, la communication, le comportement.

Il doit permettre aux patients participant, à partir des différents médiateurs (peinture, collage, modelage…), d’exprimer leur vécu, leurs émotions, leur imaginaire dans un cadre stable et sécurisant, d’induire un changement positif.

La dynamique de groupe favorise la redynamisation personnelle, sociale et la communication.

La prise en charge individuelle peut être privilégiée du fait de l’inhibition, de l’anxiété, du repli sur soi…

L’atelier repose sur différents principes :

  • l’indication thérapeutique est faite avec le patient par les médecins psychiatres de la structure,
  • la régulation des séances et des horaires,
  • la confidentialité,
  • le respect de chacun et de ses productions,
  • le destin des productions : les réalisations sont conservées durant toute la séquence dans l’atelier puis les participants sont invités à réfléchir sur le devenir de leurs réalisations.

Un temps de parole permet aux participants d’exprimer leurs émotions et leurs sentiments sur leur(s) production(s).

Prise en charge en individuel durant une heure pour des personnes qui souffrent de tensions physiques et psychiques ayant des difficultés à exprimer leur mal-être.

L’argile est un médiateur agissant pour les personnes ayant une problématique où l’écart entre l’univers sensoriel et le langage est trop grand, il permet de dire autrement sa souffrance.

L’objectif est de permettre une symbolisation de l’intime et la construction renouvelée d’une représentation plus globale et plus unifiée du corps ainsi que de retrouver un corps et une parole en mouvement, rendre cela plus vivant…

Trois moments rythment le travail thérapeutique : celui du temps d’accueil, celui de la mise en forme plastique et celui de la parole qui lui est associée.

C’est un lien de l’inattendu et de la surprise, où l’on reconnait l’inconscient dans l’expression. L’objet plastique dit plus de l’ intime du sujet que du beau.

Etablissement d’un contrat de dix séances, reconductible.

Animé par Marion Baron, infirmière et diplômée universitaire « art et médiations thérapeutiques »  – UFR Sciences humaines Cliniques Paris 7.

Les soins esthétiques et le modelage axent leurs interventions sur la notion de présence corporelle, d’éprouvé et de vécu corporels.

C’est un lieu d’expression spontanée mais également de dialogue corporel à travers le toucher.

Il s’adresse à tous les patients présentant des troubles de la représentation du corps, une image et une estime de soi dévalorisées.

Il s’agit d’un soin thérapeutique proposé en séances individuelles hebdomadaires sous forme de cinq séances renouvelables.

Cette thérapie est proposée sous deux formes :

  • en individuel
  • en groupe de trois patients

Cet atelier a lieu  au sein du Centre Hospitalier Laborit, au pavillon Van Gogh (unité Les Blés) qui dispose d’un bassin. Il se déroule sur une heure sous forme de contrat de dix séances renouvelable.

Dans les deux cas, le travail en eau chaude (34°C) permet de :

  • travailler sur la prise de  conscience corporelle et permettre l’expression des ressentis dans un milieu sécurisant afin de restaurer la confiance en soi,
  • travailler le lien, la relation à l’autre à travers le donner/recevoir, porter/être porté, actif/passif, le toucher donné et reçu,
  • favoriser une détente corporelle pour atteindre la notion de plaisir,
  • s’approprier les notions d’ancrage pour une meilleure image de soi.

«L’hydrothérapie est l’élément qui relie et sépare le patient et le thérapeute. Elle porte, enveloppe, régénère, révèle, apaise, lave, clarifie, ouvre, éveille et émerveille (…)».

Intuitif, Ayurvédique, Tui Na

Cet atelier est encadré par Laurence Huet, enseignante de Tai Chi Chuan et de Qi Chong, et praticienne certifiée en Tui Na (CFTMC) et en massage ayurvédique.

Chaque massage s’inscrit dans une démarche très personnelle. Les différents objectifs potentiels sont :

  • détente profonde, lâcher-prise,
  • conscience de son corps, de manière globale et en détail,
  • l’accepter et en prendre soin,
  • conscience de ses blocages  (nœuds) musculaires, articulaires, énergétiques.

Le massage de bien-être est un moyen d’expression pour réveiller sa mémoire corporelle.

La séance se déroule suivant  « l’écoute intuitive » du corps et l’application des différentes techniques de mains selon les besoins. Elle se termine par un temps d’expression des ressentis.

Si vous souffrez de :

  • troubles anxieux
  • troubles alimentaires
  • troubles dépressifs
  • troubles de la personnalité

une prise en charge individuelle en thérapie comportementale et cognitive peut vous être proposée.

Les rendez-vous se déroulent sur une heure, avec un médecin, un psychologue ou une infirmière formé à ces thérapies.

La prescription de tâches entre les séances fait partie de cette thérapie et demande un engagement personnel.

Ce groupe s’adresse à des patients ayant un manque de confiance en soi et dont le manque d’assertivité entraîne une anxiété sociale invalidante.

C’est un groupe thérapeutique qui accueille 8 patients et se déroule selon un contrat de 14 séances de 3h le mardi ou le mercredi après-midi. Il est encadré par deux des thérapeutes formés aux thérapies comportementales et cognitives (Mme Lynda Devillard, Mme Isabelle Sanchez, Mme Cécilia Poprawa).

Au préalable, deux à trois entretiens individuels d’une heure sont nécessaires afin de :

  • présenter les outils utilisés
  • présenter le programme du groupe
  • identifier les objectifs de chaque patient.

Les objectifs généraux de ce groupe sont :

  • la gestion de l’anxiété sociale
  • les expositions aux situations phobogènes
  • la restructuration cognitive
  • l’apprentissage de techniques relationnelles.

« Se soigner par la méditation »

John Kabat-Zinn est professeur de médecine émérite à l’Université du Massachusetts. Il a mis au point une technique de méditation « en pleine conscience », validée par la science et pratiquée dans plusieurs hôpitaux.

Le programme de thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pour la dépression (MBCT), proposé au CECAT, est celui élaboré par Zinder V. Segal, J. Mark G. William et John D. Teasdale. Il associe à la méditation, la thérapie cognitive de la dépression.

Ce groupe s’adresse à des patients ayant présenté plusieurs épisodes dépressifs, le but étant d’éviter la rechute dépressive (efficacité prouvée par des études cliniques).

Le programme se déroule en 8 séances de 2h/2h30 toutes les semaines, la pratique de la méditation doit être effective quotidiennement.

Un entretien préalable d’une durée d’environ une heure est nécessaire avec chaque candidat pour :

  • présenter le programme,
  • définir avec chaque participant en quoi la méditation pourra l’aider,
  • insister sur le fait que la MBCT nécessite de la persévérance et beaucoup de patience pendant les 8 séances,
  • déterminer si la personne va en profiter à ce moment.

Le groupe est d’environ 5 personnes.

Le Docteur Sylvie Peron, formée à la thérapie cognitive de la dépression, Madame Valérie Mazin, infirmière et Madame Laurence Huet, pratiquant la méditation depuis de nombreuses années, fourniront tous les outils nécessaires à la pratique (CD enregistrés, photocopies, etc…) et tous les encouragements possibles.

Ce groupe s’adresse  à des patients ayant un trouble alimentaire de type boulimique.

Il est encadré par Mme Lynda Devillard et Mme Isabelle Sanchez, infirmières formées aux thérapies comportementales et cognitives.

Il a lieu le jeudi matin de 9h30 à 12h.

Il est composé de six à huit patients, à raison d’une fois par semaine.

Trois séances de préparation, voire plus dans certains cas, sont nécessaires afin :

  • d’évaluer le trouble alimentaire,
  • de présenter les outils utilisés,
  • de poser les objectifs du groupe thérapeutique.

Le groupe s’articule en trois temps :

  • un temps de parole,
  • un temps de confrontation à la nourriture sous forme de dégustation ou de repas,
  • une « prescription » de tâches à réaliser.

Les objectifs du groupe sont :

  • l’arrêt des comportements dangereux,
  • la réintroduction des aliments  « tabous »,
  • la suppression des crises de boulimie,
  • le rétablissement d’une alimentation socialisée,
  • de donner de l’information sur l’alimentation et les conséquences du trouble.

Groupe animé par des infirmières, qui s’adresse à des patients atteints d’anxiété pathologique, principalement marquée par une peur persistante et intense en situation sociale ou de performance durant laquelle le patient est en contact avec des gens non familiers ou sous l’éventuelle observation d’autrui.

Cette thérapie de groupe a lieu le jeudi de 9h30 à 13h30 (repas thérapeutique inclus).

Capacité d’accueil : 7 patients.

La prise en charge se fera sur douze séances.

Les objectifs de cet atelier thérapeutique sont :

  • diminuer l’anxiété face à des situations quotidiennes
  • diminuer l’anxiété de performance
  • trouver ou retrouver une aisance comportementale et cognitive quand vous êtes sous le regard de l’autre
  • améliorer la qualité des échanges relationnels
  • reconquérir estime, confiance en soi et image de soi
  • découvrir et s’approprier les outils des thérapies comportementales et cognitives
  • vous initier à des outils de relaxation (Jacobson et mindfulness ce qui veut dire «pleine conscience»).

Cet atelier s’adresse à des personnes ayant des difficultés à accéder et à exprimer leurs ressentis. Il comporte douze séances.

Il s’agit d’un groupe de huit à dix personnes.

Par la sollicitation des sens, la relaxation psychosensorielle cherche à créer des sensations et à en favoriser leurs perceptions et leurs expressions dans un climat d’accueil sans jugement.

Avec cette méthode, la relaxation n’est pas recherchée en soi, elle peut cependant survenir.

Le groupe TOC peut vous concerner si vous souffrez de troubles obsessionnels compulsifs, c’est-à-dire que vous présentez des pensées obsédantes, anxiogènes, des rituels de lavage, de vérification, des comportements d’annulation de vos pensées, qui vous prennent beaucoup de temps et qui sont très handicapants dans votre quotidien.

Ses angoisses et ses rituels peuvent également vous amener à éviter un grand nombre de situations et déclencher une fatigue importante, ainsi que des difficultés dans vos relations avec les autres.

Le groupe TOC vous concerne si vous souhaitez mieux comprendre le fonctionnement de votre trouble, le dédramatiser et avant tout apprendre des outils concrets pour diminuer ses manifestations et ses répercussions dans votre vie.

Le groupe TOC peut, en s’appuyant sur les outils des thérapies cognitives et comportementales dont l’efficacité est validée scientifiquement, vous aider à diminuer l’impact de vos obsessions et vos compulsions, dans une ambiance bienveillante, de respect, de travail, de collaboration et d’entraide.

Patients en surpoids ou obèses

Si vous souffrez d’un surpoids ou d’une obésité avec une souffrance psychique, après une évaluation médicale nous pouvons vous proposer :

  • un suivi diététique en individuel avec Mme Duveau, diététicienne,
  • une prise en charge sur le groupe Moenbouche.

Groupe Moenbouche

Ce groupe s’adresse à des patients ayant un surpoids ou une obésité avec une comorbidité psychiatrique.

Il est encadré par  Mme Duveau (diététicienne), Mme Devillard et Mme Sanchez (infirmières formées aux thérapies comportementales et cognitives).

Ce groupe a lieu le lundi après-midi de 14h à 16h30.

Il est composé de 6 à 8 patients, à raison d’une séance par semaine, pendant 14 semaines.

Deux séances d’évaluation sont nécessaires pour le bilan diététique, puis 2 à 3 séances de préparation au groupe sont proposées afin de :

  • présenter les outils utilisés,
  • poser les objectifs individualisés.

Les objectifs du groupe sont de :

  • défaire les croyances autour de l’alimentation,
  • se réapproprier les différentes perceptions corporelles, émotionnelles et sensorielles par rapport à l’alimentation,
  • retrouver l’estime de soi,
  • restaurer l’image de soi,
  • travailler sur l’affirmation de soi.

Prise en charge diététique individuelle

Suite à la prescription médicale, la diététicienne vous recevra en entretien individuel.

Les deux premières séances, d’une durée d’environ une heure, permettront :

  • d’établir un recueil des conditions et habitudes de vie,
  • d’échanger sans tabou ni jugements sur vos habitudes alimentaires (rythme des repas, quantités, etc… )

Au fil des séances, des conseils et des exercices pratiques vous seront proposés :

  • écoute des sensations alimentaires (la faim, le rassasiement, la satiété),
  • divers ateliers sur la perception des sens (l’odorat, le goût),
  • dégustation

Réveiller nos sens pour nous redonner du plaisir à manger !

Il s’agit d’un groupe thérapeutique qui, par le médiateur théâtre, permet un travail psychocorporel approfondi. Il s’adresse à des patients souffrant de difficultés relationnelles importantes entraînant une perte de l’estime de soi, de la confiance en soi, une image dévalorisée.

Il accueille 8 patients et est encadré par des infirmières formées au théâtre. Il se déroule de façon hebdomadaire sur une durée de deux heures 30 minutes.

Les objectifs :

  • favoriser le lâcher-prise et les techniques d’improvisation
  • permettre l’expression verbale et corporelle des émotions et des ressentis
  • verbaliser ses difficultés personnelles
  • s’inscrire dans une dynamique groupale
  • s’approprier des techniques de communication pour pouvoir les réutiliser dans son quotidien
  • faire preuve de créativité et d’imagination
  • s’inscrire dans des jeux théâtraux.

Menu